Fonctionnalité Google: qu’est-ce que le fact-checking?

Parents with daughter and computer

Le combat de Google contre les fausses informations ne date pas d’hier. Depuis longtemps, le géant de l’internet, qui englobe 92,9% des recherches internet dans le monde, se fait un point d’honneur de présenter au public des informations et des faits qui sont véridiques, dans la mesure du possible. Malheureusement, Google ne peut évidemment pas vérifier la pertinence et la précision de chacun des nouveaux articles mis en ligne sur le net. C’est pourquoi la compagnie a lancé, en avril dernier, la fonction fact checking (vérificateurs de faits).

factcheckingjpg

Un vérificateur de faits pour contrer les fausses informations sur Google

Le fact checking est une nouvelle fonction ajoutée à certains résultats des recherches des internautes qui présentent un sujet possiblement controversé selon Google. Celui-ci met donc à l’oeuvre une tierce compagnie, telles que PolitiFact ou Snopes par exemple, pour vérifier la véracité des informations. Suite à leur analyse, une notice sous le résultat de la page nous indique la conclusion de la compagnie. L’internaute peut ainsi mettre en doute les informations qu’il lira, ou à l’opposé assumera plus facilement que ce qu’il a consulté est vrai.

Les résultats Google sont-ils changés?

Bien qu’utile pour les surfeurs du web, la nouvelle fonction fact checking ne change pas les algorithmes employés pour présenter les meilleurs résultats aux internautes pour autant. Google désire ainsi se détacher complètement du fait qu’il pourrait inciter à promouvoir des fausses informations, ou d’un autre côté juger trop vite des faits sur le web. C’est aussi la raison pourquoi il préfère laisser la tâche d’analyse des faits à de tierces compagnies.  Somme toute, les internautes sont donc mieux renseignés sur ce qu’ils voient comme résultats, mais restent maître de décider par eux-mêmes de ce qui est vrai ou faux sur le net.

Publié le 29 mai 2017

Partager l'histoire

Back to Top